Chaleur et canicule au travail : les précautions à prendre

En vue d’amoindrir les risques d’accident du travail occasionnés par la canicule, les employeurs ont le devoir de prendre des précautions permettant d’assurer la protection des salariés les plus exposés. Mais ces derniers doivent également prendre des mesures leur permettant de limiter les effets des fortes chaleurs sur leur santé.

Ce que doivent faire les salariés en cas de fortes chaleurs

Si on parle de prévention canicule travail, pendant les périodes de fortes chaleurs et de canicules, sachant que certains salariés peuvent être plus exposés que d’autres aux risques qui en sont liés, voici des mesures simples à prendre. Tout d’abord, il faut boire régulièrement de l’eau. Ensuite, il est conseillé de porter des habits légers, notamment ceux en coton, avec lesquels l’évaporation de la sueur est facile, et de se protéger la tête du soleil. Le choix de vêtement ample est préconisé, tout comme celui de couleur claire, notamment pour un travail à l’extérieur. Et si les équipements et vêtements de protection individuelle sont sources d’une augmentation additionnelle de température, il faudra le signaler à l’employeur.

Les autres précautions à prendre par les salariés

Toujours dans le cadre de la prévention canicule travail, les salariés doivent adapter leur cadence de travail à leur tolérance aux fortes chaleurs. Il convient autant de demander à l’embaucheur d’organiser le travail de manière à diminuer le rythme, particulièrement dans l’aménagement des plages horaires de travail. La réduction des efforts physiques intenses en cas de canicule doit également se faire, et il convient pour cela de demander à l’embaucheur le report des travaux laborieux aux heures les plus fraîches. Il faudra aussi demander à l’employeur d’apaiser la charge de travail par des cycles plus concis repos/travail. Ensuite, la consommation de boisson alcoolisée (y compris le vin et la bière) est à éviter en cas de fortes chaleurs et de canicules. Concernant les repos, ils doivent être légers et pris de manière fractionnée. Enfin, vous devez faire particulièrement très attention si vous suivez un traitement ou avez des antécédents médicaux.

Les mesures à prendre par les employeurs

Voici les mesures générales à prendre par les embaucheurs en cas de canicules et de fortes chaleurs. Il y d’abord la prise en compte et la retranscription des risques liés aux ambiances thermiques dans le document dédié à cela, et l’adoption des mesures de prévention permettant de garantir la sécurité et la santé des employés. Les embaucheurs doivent également assurer le renouvellement de l’air de manière à éviter les surélévations excessives de température, dans les locaux de travail clos où les salariés sont appelés à demeurer. Ils doivent autant mettre à disposition de l’eau fraîche. Concernant la prévention canicule travail toujours mais plus particulièrement dans le domaine du BTP, il doit être mis à la disposition des salariés un local de relâchement convenable aux conditions climatiques ainsi qu’un chantier aménagé de façon à permettre l’organisation de repos dans des exigences de sécurité équivalentes.

Troubles musculo-squelettiques : quelles sont les pathologies les plus courantes au travail ?
Qu’est-ce-qu’une RQTH ? Les obligations pour l’employeur